Comment porter son bébé?

Ce soir j’ai envie de vous parler d’une situation que je rencontre souvent à la maternité.
Je rentre dans une chambre, un couple est présent avec son enfant qui a quelques heures ou quelques jours de vie.
C’est le soir, la maman est épuisée et le papa veut aider mais a peur de porter son bébé.
Il me demande alors comment faire pour le porter sans lui faire mal.

Voici quelques conseils pour ne pas avoir peur de laisser tomber votre bébé. Au bout de ces quelques lignes, vous saurez tout pour que le porteur et le porté se sentent en sécurité :-).

Comment porter mon bébé: il n’y pas de question bête!

Cette question peut sembler basique, mais c’est une des premières questions que les parents me posent.
Il n’y a, pour moi, aucune question bête. Mais il arrive de se sentir mal à l’aise de demander de l’aide pour un acte qui parait simple.

Ce geste, en tant que sage-femme, je l’ai fait des centaines, voire des milliers de fois. C’est pourquoi il vous semble « simple » si me voyez le faire. C’est comme quand je vais chez le fleuriste. Lorsqu’il prépare un bouquet, ça a l’air facile. Et pourtant… une fois seule chez moi, j’ai l’impression que mon bac + 5 ne sert à rien quand je veux faire la même chose!

Porter, c’est un des actes que vous ferez le plus avec votre bébé. Alors, si vous ne vous sentez pas à l’aise, vous avez raison de demander de l’aide et de vous poser cette question « simple ».

Porter un nouveau-né: surmonter la peur

Mon objectif ici, c’est de vous aider à trouver vos marques, vous accompagner afin que votre relation soit plus fluide. Que la peur de porter un tout petit bébé disparaisse, qu’elle ne soit plus un frein à votre relation.

Car vous devez certainement connaitre des papas qui ne s’occupent pas de leur bébé tant qu’il est tout petit. Ils vous disent qu’ils ont peur de leur faire mal. Pourtant, une fois soutenus, entourés et conseillés, ils peuvent surmonter leur peur et oser porter leur bébé. Combien de fois n’ai-je pas entendu ce genre de papas me dire: « Si j’avais su, je l’aurais fait avant! ».

Je pense que vous n’avez pas envie que ça soit votre cas. Voici quelques explications et conseils pour, dès maintenant, profiter de moments inoubliables avec votre enfant.

Pourquoi porter un bébé?

A quoi ça sert, de porter son bébé?

  • Prolonger un peu la grossesse, contribuer au bien être de votre enfant.
  • Donner de l’amour et en recevoir quand vous sentez votre tout petit bébé apaisé.
  • Porter ce n’est pas uniquement aller d’un point A à un point B. C’est mettre une intention dans son mouvement, le rassurer, lui permettre de retrouver des repères.

Contre vous, au creux de vos bras, votre bébé va retrouver votre odeur, votre chaleur, les battements de votre coeur. Tout cela contribue à sa sécurité physique et affective.

Souvenez-vous, dans votre ventre il était en position foetale, regroupé sur lui-même, ayant des limites autour de lui. En le portant, vous lui permettez de retrouver cet état de bien être dans lequel il a grandi.

Maintenant, un peu de pratique !

Comment porter son bébé ?

Lorsque vous prenez votre bébé, placez une main au niveau de ses omoplates et sa nuque, car celle-ci n’est pas encore assez musclée pour tenir sa tête.

Votre autre main va sous ses fesses, au niveau de sa base, le bassin. De cette façon, vous lui permettez d’être porté sans qu’il y ait des sollicitations excessives sur sa colonne vertébrales et ses muscles. Il peut aussi rester regroupé.

Vous pouvez le mettre au creux de votre bras, en veillant à ce que ses voies respiratoires soient toujours dégagées.

Si vous souhaitez le redresser quand il est contre vous,  basculez son bassin vers l’avant et positionnez ses genoux plus haut que ses hanches.

Il faut également respecter l’ouverture naturelle des jambes de votre bébé et aller à son rythme. Si vous voyez que ses genoux ne s’écartent pas, ne forcez pas. L’ouverture augmentera avec le temps.

Veillez à ce que ses voies respiratoires soient dégagées et qu’il puisse s’agripper à vous. S’agripper est un réflexe présent dès la naissance que le bébé va pouvoir intégrer et développer en étant porté.

Un exemple de position qui est à l’opposé de celle dont je vous parle est de prendre le bébé sous les aisselles. Pourquoi? Parce que vous créer des tensions: il pend dans le vide et il n’est plus regroupé. Tout cela contribue à un sentiment d’insécurité pour lui.

Bébé à bras: quelle position favoriser ?

Vous l’aurez compris, durant les premières semaines, la position foetale est à favoriser, que ça soit contre votre torse, couché sur votre avant bras ou dans vos bras, la tête dans le creux de votre coude et se fesses dans votre main.

Vous pouvez regrouper ses mains et ses jambes en posant une main sur lui lorsque vous voyez qu’il est désorganisé, qu’il a des mouvements non contrôlés. Ca va permettre de le rassembler et de le rassurer.

Porter, c’est prolonger la grossesse, remplir le réservoir d’amour de votre enfant et le déplacer .

Maintenant, imaginez-vous le papa de votre bébé en train de le porter, le rassurer, heureux de pouvoir s’occuper de votre enfant. Pour vous comme pour lui, c’est important. Parfois c’est difficile de prendre sa place en tant que parent. J’ai constaté qu’être au clair avec toutes ces questions « techniques » permet de se concentrer sur l’essentiel : votre bébé.

Si vous souhaitez en savoir plus, que je vous montre mes astuces en vidéo ou aborder d’autres sujets n’hésitez pas à me contacter.

contact@mamanrelax.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *